_____________________________________

_____________________________________

02 mai 2013

Toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim, alors que l’agriculture pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains


Ziegler: "Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné"

Valentin Dauchot

Ancien rapporteur spécial des Nations unies pour le Droit à l’alimentation, le Suisse Jean Ziegler n’en finit pas de dénoncer "l’hypocrisie" générale.
Toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim, alors que l’agriculture pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains, selon l’ONU.
Ancien rapporteur spécial des Nations unies pour le Droit à l’alimentation, le Suisse Jean Ziegler n’en finit pas de dénoncer "l’hypocrisie" générale.
Vous parlez de “Massacre de la faim”, de “Destruction massive”, on a dépassé le stade de l’urgence ?
Oui, et les chiffres publiés par la FAO (Food and Agriculture Organisation des Nations Unies, NdlR) sont éloquents : Toutes les cinq secondes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim, 57 000 personnes par jour, 900 millions de personnes qui sont sous-alimentées en permanence alors que selon ce même rapport, l’agriculture d’aujourd’hui pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains. Conclusion : pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, il n’y a pas de manque objectif de nourriture, un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné.