_____________________________________

_____________________________________

29 septembre 2017

La déforestation et ses conséquences sur les rejets de CO²

Avec la déforestation, les Tropiques émettent plus de CO2 qu'ils n'en capturent






La vaste déforestation des régions tropicales a pour conséquence qu'elles émettent davantage de dioxyde de carbone qu'elles n'en capturent, perdant ainsi leur rôle historique de protection naturelle contre le changement climatique, selon une étude publiée jeudi.

Cette analyse, décrite dans la revue américaine Science, s'appuie sur des images satellites, des technologies laser et des relevés sur le terrain récoltés entre 2003 et 2014.
Les scientifiques ont ainsi pu se concentrer sur des aspects de la déforestation jusqu'alors difficiles à mesurer, comme la dégradation forestière, à savoir la disparition et la mortalité des arbres à petite échelle.
La majorité (près de 70%) des émissions de CO2 - gaz à effet de serre considéré comme le principal responsable du réchauffement de la Terre - des forêts tropicales du continent américain, de l'Asie et de l'Afrique est liée à leur dégradation, a souligné l'étude.
"La déforestation, la dégradation et les troubles ont pour conséquence que les forêts tropicales émettent désormais davantage de dioxyde de carbone qu'elles n'en capturent, perdant leur fonction de 'puits' de carbone", a-t-elle relevé.

25 septembre 2017

Contrôle de synthèse 1 - Octobre 2017




Vitus Jonassen Béring (1681-1741) était un explorateur danois au service
 de la marine russe.Il découvrit le détroit, à qui son nom a été donné, 
qui sépare le continent asiatique et le continent américain, ainsi que les côtes de la région.

  1. Identifier une échelle linéaire, une échelle numérique.
  2. Donner la signification d'une échelle linéaire, d'une échelle numérique.
  3. Convertir une échelle linéaire en échelle numérique et inversement.
  4. Restituer une rose des vents à 16 directions.
  5. Localiser un lieu par rapport à un autre, en donnant une direction et en calculant une distance réelle à vol d'oiseau.
  6. Utiliser les qualificatifs en rapport avec les points cardinaux.
  7. Définir la notion de continent.
  8. Citer le nom des 6 continents et des 4 océans.
  9. Reconnaître sur un planisphère 23 limites naturelles des continents.
  10. Localiser sur un planisphère 23 limites naturelles des continents (inverse de l'objectif précédent).
  11. Délimiter sur un planisphère l'Asie, l'Amérique, l'Afrique, l'Europe et l'Océanie.
  12. Citer le nom des 5 parallèles particuliers, connaître leur latitude, les identifier sur une coupe de la Terre ou sur un planisphère.

- Planisphères muets : voir d-maps

- Matériel

° Crayon oridinaire
° Crayons de couleurs
° Latte


18 septembre 2017

Un type d'organisation de l'espace rural en zone aride (notes)


L'oasis de Tinghir (Maroc)


www.officetourismemaroc.com




31 août 2017

Pour une régulation du tourisme (de masse) ?

"PAS LES BIENVENUS": 

quand la "tourismophobie" gagne des destinations européennes


Des romantiques canaux de Venise aux remparts de Dubrovnik, en passant par l'île écossaise de Skye, les touristes sont devenus un cauchemar pour certains riverains malgré la manne financière qu'ils apportent.
Dans le quartier côtier de la Barceloneta, les habitants protestent depuis des années contre les nuisances: ivresse, rapports sexuels en pleine rue... Et dorénavant, l'envolée des loyers en oblige même certains à partir.

"Tourismophobie"

"Plus jamais un été comme celui-ci", "Pas de touristes dans nos immeubles", "Vous n'êtes pas les bienvenus", lisait-on samedi sur des pancartes lors d'une manifestation d'habitants sur la plage habituellement bondée de touristes.
De telles actions, qualifiées par la presse de "tourismophobie", détonnent en Espagne, troisième destination touristique mondiale, d'autant plus prisée que les vacanciers évitent l'instabilité en Tunisie, en Égypte ou en Turquie.
Une organisation d'extrême gauche a même arrêté un bus de touristes à Barcelone au début du mois pour enduire son pare-brise de peinture, et à Palma de Majorque, aux îles Baléares, manifesté sur le port avec des fumigènes, déployant une banderolle: "Le tourisme tue Majorque".
Cet archipel très prisé vient de limiter à 623 000 le nombre de logements touristiques et entend encore réduire peu à peu ce chiffre dans les prochaines années à 500 000.
"La base de l'économie, la base du travail et de tout, c'est le tourisme, a reconnu Arturo Monferrer, habitant de Palma de 67 ans. Mais il faut avoir un tourisme ordonné".