_____________________________________

_____________________________________

20 novembre 2012

Les concentrations de gaz à effet de serre battent de nouveaux records


Communiqué de presse de l'Organisation météorologique mondiale (O.M.M.)

LES CONCENTRATIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE BATTENT DE NOUVEAUX RECORDS
LES PUITS DE CARBONE JOUENT UN RÔLE CRUCIAL
Genève, le 20 novembre (OMM) – La teneur de l'atmosphère en gaz à effet de serre a atteint un nouveau record en 2011, d'après l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Le forçage radiatif de l'atmosphère par les gaz à effet de serre, qui induit un réchauffement du système climatique, s'est accru de 30% entre 1990 et 2011 à cause du dioxyde de carbone et d'autres gaz persistants qui retiennent la chaleur.
Depuis le début de l'ère industrielle, en 1750, quelque 375 milliards de tonnes de carbone ont été rejetées dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone (CO2), surtout à cause de l'exploitation des combustibles fossiles. C'est ce qui ressort du dernier bulletin de l'OMM sur les gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère en 2011, qui met spécialement l'accent sur le cycle du carbone. Environ la moitié de ce CO2 demeure dans l'atmosphère, le reste étant absorbé par les océans et la biosphère terrestre.